$arr_386 ) ) ); ?> Présentation / IATE en Thaïlande / L' unité - Unité mixte de recherche Ingénierie des agropolymères et technologies émergentes (IATE)

IATE en Thaïlande

Présentation

Date de mise à jour : 30 novembre 2016

L'UMR IATE dispose de 2 chercheurs expatriés en Thailande, premier producteur mondial de caoutchouc naturel (~34.4% de la production mondiale en 2015, source IRSG).

Laboratoire de biochimie et technologie du caoutchouc naturel (LBTNR)

Le laboratoire est une structure jointe CIRAD/Université de Kasetsart (KU). Il est hébergé sur le campus principal de Kasetsart University  à Bangkok qui est la première université Thaïlandaise dédiée au secteur agricole (>60000 étudiants). Ce laboratoire a vu le jour en 2002 lorsque Kasetsart University et le CIRAD ont décidé de poursuivre leur coopération existante sur l'hévéaculture (génétique, agronomie, physiologie, écophysiologie) vers les déterminants de la qualité du caoutchouc naturel avec une approche originale : la biochimie.

Cette coopération a débuté avec l'affectation en Thaïlande de L. Vaysse (chercheur CIRAD de l'UMR IATE) dans une unité de recherche du KAPI  (Kasetsart Agricultural and Agro-Industrial Product Improvement Institute) dirigée par le Pr. K. Sriroth . Au fil des années et de l'augmentation de l'activité (plusieurs thèses encadrées), le KAPI a alloué une surface et des ressources humaines de plus en plus importantes au laboratoire qui occupe aujourd'hui une surface de plus de 200 m². En 2012, L. Vaysse a été remplacé par C. Bottier. Ce dernier a de nouveau rejoint le LBTNR en Aout 2015, portant à 2 le nombre d'expatriés IATE sur ce dispositif. Du côté thaïlandais, 2 chercheuses permanentes du KAPI sont affectées au LBTNR LBTNR (Dr. Siriluck Liengprayoon & Dr. Natedao Musigamart). D’autres institutions Thaïlandaises collaborent sur des projets de recherche communs, dont BIOTEC  (membre NSTDA ). En 2012, le LBTNR a reçu un support financier significatif d’Agropolis Fondation  pour l’extension de son parc analytique (accueil au sein du LBTNR de la plate-forme d’analyse de biomolécules LipPolGreen-Asia ) et l’équipe jointe est impliquée dans un projet de recherche financé par l’ANR  (Agence Nationale de la Recherche) en collaboration avec le CNRS et l’Université de Bordeaux (UMRs CBMN  & LCPO , France), BIOTEC (Thaïlande) et le secteur privé.

Le laboratoire est impliqué dans le dispositif Hevea Research Platform in Partnership (HRPP)

Nous bénéficions d'une situation stratégique à Bangkok puisque la Thaïlande est le premier producteur mondial de caoutchouc (~34% de la production mondiale en 2015). D'autre part, ce laboratoire fait partie intégrante de la plateforme HRPP  (Hevea Research Platform in Partnership) qui a vu le jour en 2008 et qui a été coordonnée pendant 4 ans par un agent de IATE. Elle rassemble aujourd'hui autour d'un projet scientifique commun et d'un ensemble d'une vingtaine de thématiques de recherche collaborative, 16 membres (université et centres de recherche) français et thaïlandais. Les 4 membres fondateurs sont KU, Prince of Songkla University (PSU), le Departement Agriculture (DOA) du Ministère de l'Agriculture et le CIRAD. Montpellier-SupAgro, l'INRA, et l'UM (qui co-fondent IATE avec le CIRAD) sont tous membres associés.

Partenariats

Au délà de la cogestion du "Laboratoire de Biochimie et Technologie du Caoutchouc Naturel" ou LBTNR, IATE a développé une collaboration importante avec Prince of Songkla University (PSU) . Sur le campus de Surat Thani, des études sur la maturation des coagulums de tasses ont été menées. Cela a donné lieu à la réalisation d'une thèse et de différents travaux de master et à la mise au point d'un prototype d'une enceinte de maturation en condition contrôlée. Sur le campus de PSU Pattani, une thèse a été co-encadrée par F. Bonfils sur le durcissement au stockage du caoutchouc naturel. L'ensemble des étudiants en thèse co-encadrés par IATE font des séjours réguliers sur le site Montpellierain de IATE (financement PHC, UE et/ou CIRAD). Au travers de l’ANR RUBBex, le partenariat français du LBTNR a été élargi au CNRS et à l’Université de Bordeaux (UMRs LCPO  et CBMN ). Des collaborations sont également en cours avec l’université de Haute-Alsace (UMR IS2M ). De plus, différents partenariats avec le secteur privé ont été développés.

Plantations d'hévéas en Thaïlande.

Date de mise à jour : 30 novembre 2016

Cookies de suivi acceptés