Structuration sous contraintes des agropolymères et réactivité des poudres

Sujets de recherche

Date de mise à jour : 7 janvier 2013

Thèmes de recherche

Les matériaux granulaires

Les produits céréaliers résultent souvent de poudre, comme la semoule de blé. Nous étudions la façon dont ce type de substance s’écoule, gonfle et s’assemble en fonction de la teneur en eau, de la contrainte et de la température. Nos approches incluent la description physico-chimique des propriétés de surface et de volume des poudres, la granulation des poudres (dans des mélangeurs à contrainte contrôlée utilisant la technique PIV) et la structure des agglomérats de poudre (porosité, résistance mécanique, structure fractale).

Les fluides complexes

Nous nous intéressons à différents fluides complexes comme les suspensions et les pâtes granulaires (pâte de farine de blé, pâtes de fromage) ou les dispersions colloïdales (lait, latex de l’Hevea Brasiliensis, gomme). Ces systèmes ont en commun un comportement à l’écoulement compliqué et une grande sensibilité aux contraintes physico-chimiques. Nous étudions leur structuration sous la contrainte, la pression, la température et les paramètres physico-chimiques en utilisant des unités pilotes à petites échelles dédiées.

La matière molle

Les agropolymères comme le caoutchouc naturel et le gluten de blé présentent des propriétés élastomériques lorsqu’ils sont sous la forme de phase condensée. Nous étudions leur variabilité naturelle et leur structure en fonction de leurs propriétés rhéologiques et physico-chimiques. Notre objectif est de déterminer de nouveaux itinéraires et applications.

Sujets de recherche

  • Exsudats végétaux (latex, gomme) : biodiversité, maturation, qualité, structure, fonctionnalité (séparation de phases, agrégation, coagulation, coacervation).
  • Biomatériaux (caoutchouc naturel, gluten) : relation structure-rhéologie, réactivité mécano-chimique.
  • Granulation et agglomération des poudres (semoule, farine) : diagramme hydro-textural.
  • Structuration produits alimentaires (pâtes alimentaires, matrices fromagères, gels laitiers) :  relation structure-fonctionnalité (nutritionnelle, qualité organoleptique), technologies de mélangeage, texturation, traitement vapeur, séchage.
  • Assemblages de protéines végétales (céréales, légumineuses), approche in vitro/in vivo, biodiversité, mécanismes d'oxydation, polymérisation, auto-assemblage, relation contraintes de cisaillement et structuration.

Date de mise à jour : 7 janvier 2013

Cookies de suivi acceptés